Dans les eaux froides des îles Galapagos, la nourriture est rare. Les otaries ou lions de mer vont la chercher très loin et reviennent totalement épuisées. Pour récupérer, elles passent de nombreuses heures à dormir au soleil.
Lentes et vulnérables sur terre, elles sont espiègles et véloces dès lors qu’elles sont immergées. Lorsqu’un bateau arrive dans la baie, elles viennent réclamer des compagnons de jeux jusqu’à ce que les touristes les rejoignent.
Observez bien les gros plans, les poses et les vidéos, vous verrez une ressemblance frappante avec les chiens.

Maurice Delaroque