Excursion en Guadeloupe

Excursion en Guadeloupe : le guide complet

Blog
Publié le : 1 septembre 2022

Un, deux, trois… sept ! Tel est le nombre d’îles qui forment l’archipel de la Guadeloupe. Chacun de ces monticules qui parsèment cette partie de l’océan Atlantique Nord a un charme particulier qui ne laisse personne indifférent. Assise comme un papillon au milieu de l’eau, la Guadeloupe est une excellente destination pour passer des vacances réussies. Ce département français d’outre-mer se divise en trois parties. À l’est, la Grande-Terre et à l’ouest la Basse-Terre. Les deux sont reliées par un bras de mer appelé la rivière salée. La troisième partie est composée d’îlets qui entourent les deux parties précitées. La Guadeloupe est un endroit qui allie végétation, rues pittoresques, plages et gastronomie. Un parfait cocktail pour les amoureux des excursions. Nous avons donc pensé que ce guide vous sera d’une grande utilité, car vous y trouverez des informations relatives à votre passage sur cet archipel. Byenveni nan Gwadloup !

Que faire en Guadeloupe ?

La liste des choses à voir et des activités à faire sur ce territoire d’outre-mer est tellement longue qu’il serait quasiment impossible de l’égrainer d’un seul coup. Nous avons, après des recherches pointues, tenu compte des avis de plusieurs visiteurs pour lister les meilleures activités à faire en Guadeloupe. Mieux encore, notre expérience dans ce lieu paradisiaque nous a permis d’agrémenter la liste d’activités ci-dessous. Alors, prenez un vélo, une voiture ou encore un bateau et Go !

Découvrir la gastronomie de l’île

C’est un secret de Polichinelle, la Guadeloupe, à l’instar de toutes les îles des Antilles, a une gastronomie variée. C’est parti pour un voyage culinaire !

Les boissons en Guadeloupe

Sur l’île “Papillon”, les jus de fruits sont une identité remarquable et ils se déclinent en plusieurs variétés. Tout a été pensé pour apporter un plaisir unique à vos papilles gustatives. En fait, la Guadeloupe est située juste au-dessus de l’équateur, ce qui lui confère la particularité d’abriter plusieurs variétés de fruits tropicaux. Des jus de goyave au jus d’abricot, en passant par les jus de corossol, la palette des breuvages fruités bio est large. Les cocktails sont autorisés sur cet archipel, alors laisser libre cours à votre imagination pour créer le vôtre. Vous pouvez essayer le fameux mix maracuja, prune de cythère et ananas, qui offre un goût légèrement sucré et acidulé. Surtout, n’hésitez pas à vous désaltérer avec ces jus de fruits lors des haltes de votre excursion.

Au cas où vous l’ignoreriez, la Guadeloupe est de loin l’un des berceaux de la distillerie. Le rhum coule à flots entre plages et verdures, notamment sur l’île de Marie-Galante. Toutefois, il faut le consommer de façon responsable lors de vos visites. Le rhum blanc est le plus répandu sur l’archipel et il intervient le plus souvent dans la plupart des cocktails du coin. Le Ti Punch par exemple est un incontournable de la région et se compose de rhum blanc, de citron vert et de sucre de canne. Un délice ! Quant au rhum brun, il est encore plus délicieux lorsqu’il est consommé à l’état brut. Enfin, avec ou sans alcool, les boissons de la Guadeloupe vous laisseront sur votre… soif !

Ti Punch

Les plats traditionnels de la Guadeloupe

Cet archipel est réputé pour sa gastronomie atypique dans laquelle se retrouvent des plats haïtiens et des plats sud-américains. Commençons par la fameuse sauce “chien” qui fait un sacré tabac entre les fumées des grillades et les crudités. Il y a de quoi croquer la vie à pleines dents sur ce territoire ! Cette sauce tire son nom du couteau chien utilisé pour découper les herbes et les légumes qui entrent dans sa composition. La sauce “chien” se compose principalement de cive, de racines bouillies, de piments végétariens et d’oignons. Outre cette merveilleuse sauce, la Guadeloupe est réputée pour le boudin, plat idéal pour réussir vos entrées. C’est une charcuterie que vous retrouverez dans presque tous les restaurants au cours de votre visite.

S’agissant des plats de résistance guadeloupéens, il est quasiment impossible de résister au dombré et au bébélé. Le premier est un composé de boulettes de farine agrémenté avec de la viande, des crabes et des crevettes. Le second est plutôt un ragoût de légumes avec des morceaux de queue et de tripes de porc. Autre plat incontournable sur ce territoire en forme de papillon, le poulet boucané. Vous en avez sans doute entendu parler de ce mets incontournable en France. C’est du poulet mariné et cuit, de façon étouffée, dans des feuilles de canne à sucre.

Les desserts guadeloupéens

La Guadeloupe est une destination idéale pour découvrir des desserts à couper le souffle. Vous tomberez sûrement sous le charme du tourment d’amour, originaire des îles Saintes. Il vous poussera sans doute à multiplier vos visites en Guadeloupe. Ce dessert se présente comme une tartelette molle et ronde, fourrée à la noix de coco. En outre, il y a de nombreux petits gâteaux que vous pouvez déguster en bordure de mer, pendant un dimanche reposant. Aussi, le sorbet coco, un délicieux dessert, est une spécialité de la région. Il est sucré et servi dans la coque d’un coco sec, une manière de le rendre spécial. Outre ces spécialités, vous découvrirez durant votre excursion en Guadeloupe plusieurs types de confiseries, de bananes séchées et de fruits au sirop.

Parcourir les plages de Guadeloupe

La plage de Bois Jolan à Sainte-Anne

Comme point de départ, nous vous recommandons la plage de Bois Jolan. Cette plage s’étend sur deux kilomètres de sable blanc très fin, parsemés de cocotiers, de raisiniers et d’amandiers. La plage Bois Jolan offre une eau très claire et peu profonde, idéale pour se baigner avec les enfants. Situé en Grande-Terre, ce petit coin de paradis est considéré comme la plus belle plage de la Guadeloupe. Et son eau qui varie entre le bleu turquoise et le vert émeraude est l’un des facteurs qui transportent ses lettres de noblesse. Une balade en catamaran sur ses eaux est parfaite pour un bol d’air frais. Aussi, cette plage est assez ombragée pour y passer la journée.

La Guadeloupe n’a rien à envier aux autres archipels en termes de plage, car les siennes appellent à la contemplation et au farniente. La majorité de ses plages sont bordées d’une végétation qui rend l’air encore plus frais. Envie de beaux moments de détente ? Voici notre sélection à insérer dans votre excursion. Cap sur les plus belles plages de la Guadeloupe !

Plage de Bois Jolan - Sainte-Anne

La plage de la Caravelle à Sainte-Anne

En termes de plages idylliques, celle de la Caravelle localisée à Grande-Terre est une référence. Elle draine tellement de visiteurs qu’il est recommandé de vous y rendre dès le matin. L’eau cristalline de cette plage est parfaite pour des bains sous le soleil. Il faut souligner que cet endroit de vacances dispose de spots de plongée sous-marine. En fait, cette partie de la Guadeloupe est dotée de plusieurs merveilles de la nature. Un récif corallien se dresse fièrement sous cette eau claire et des poissons colorés viennent sublimer le spectacle. Pour des moments en famille, vous pouvez opter pour l’une des soirées proposées par les complexes hôteliers du coin. Il est à noter que certains de ces établissements proposent de petites excursions en bateau.

La plage du Souffleur

Située à Port-Louis, la plage du Souffleur ou l’Anse du Souffleur est le meilleur endroit pour faire du snorkeling en Guadeloupe. C’est d’ailleurs cette activité qui la rend si populaire. À bord d’un bateau, vous pouvez facilement rallier un spot de plongée loin de la mangrove. Ceci est judicieux pour une meilleure découverte du fond marin.

Cette plage, située sur la côte nord-ouest de Grande-Terre, est parfaite pour passer des moments en famille. Elle est assez animée et très vivante, il n’y a pas de place pour l’ennui. Aussi, la Soufrière est apercevable en toile de fond depuis cette magnifique plage. Vous aurez également l’occasion de contempler le coucher de soleil sur cette plage.

La plage de Grande Anse

Située au sud de Basse-Terre, près du bourg de Trois-Rivières, cette plage atypique rappelle le caractère volcanique de l’archipel. Perle noire, perle rare ! La plage de Grande Anse est réputée pour son merveilleux sable noir qui lui confère une incroyable beauté. Cette plage de 800 m est aussi célèbre pour les tortues de mer qu’elle abrite. En effet, ces reptiles marins viennent pondre dans le sable noir à certaines périodes de l’année. Des spots de surf sont disponibles sur place pour les amoureux des hautes vagues. Le courant de ces eaux est assez fort, il est donc conseillé d’être prudent durant les baignades et les sorties de surf.

Plage de grande anse

Conquérir Basse-Terre

Comme mentionné plus haut, Basse-Terre est l’une des ailes du papillon de la Guadeloupe et sa plus grande île. Partir à la conquête de cette plaque féerique située en plein milieu de l’Atlantique, revient à chausser les bottes de Christophe Colomb. Pour la petite histoire, l’explorateur espagnol a été émerveillé par le paysage de cette île lors de ses découvertes. Basse-Terre abrite une végétation luxuriante composée des plus rares espèces d’arbres, d’arbustes et de fleurs. La majorité des botanistes considère cet endroit comme étant l’un des rares lieux où poussent tous les types d’orchidées. Ici, volcans et cascades cohabitent, dans un nid d’eaux qui serpentent sensiblement les sentiers de sa sphère végétale. Pour parler comme les Indiens des Caraïbes qui y vivaient lors des précédents siècles, Basse-Terre, c’est Karukéra. Un mot qui signifie l’île aux belles eaux, un pseudonyme qui lui va si bien. Basse-Terre est un havre de paix à ne guère négliger lors de votre excursion en Guadeloupe. Voyons ensemble les incontournables de Karukéra.

La route de la traversée

Le point de départ de votre aventure à Basse-Terre peut être cette artère. La route de la traversée est à la Guadeloupe ce que la Route 66 est aux États-Unis. Enfin presque ! La différence entre les deux se situe à plusieurs niveaux certes, mais elles sont similaires dans la mesure où elles permettent de rallier deux points très éloignés de leurs pays respectifs. La route de la traversée, assez étroite, commence à Petit bourg et prend fin à Pointe-Noire, soit 17 km sans intersection. Arpenter ce chemin en aller et retour vous permet de contempler de façon superficielle les trésors de Basse-Terre, un véritable spectacle en soi.

L’allée Dumanoir

Cette mythique allée se dresse aussi sur le chemin de la découverte de cette région, avec ses 400 palmiers royaux situés de part et d’autre de la voie. Elle a été construite par l’une des riches familles de planteurs qui vivaient dans la localité. Spécialisés dans la production et dans la transformation de canne à sucre, ces planteurs ont eu l’ingénieuse idée de tracer, à Basse-Terre, une allée à la hauteur de leur richesse. Cette route de 1,2 km est une véritable attraction touristique, sur laquelle vous pouvez faire des photos pour immortaliser votre excursion en Guadeloupe. Néanmoins, soyez prudent, à cause des voitures qui viennent parfois à vive allure. Aussi, vous pouvez arpenter cette rue à pied à l’aller et en voiture au retour, pour moins vous dépenser.

Les cascades de Basse-Terre

La Guadeloupe a sa propre version des chutes du Niagara, qui se décline en plusieurs cascades qui ponctuent Basse-Terre. Il y a autant de cascades faciles d’accès que de cascades impénétrables. Mais le plus fascinant est de savoir qu’un aussi petit territoire abrite autant de chutes d’eau. La plus connue de ces cascades est celle des Écrevisses, située à une dizaine de minutes à partir de la route de la Traversée. Cette cascade est agréable à regarder, en raison de l’eau qui jaillit depuis un condensé de verdure et plusieurs touffes de mangrove. En outre, les chutes du Carbet offrent un spectacle incroyable. Elles sont entourées de plusieurs fleurs, notamment les fleurs d’hibiscus, et sont facilement accessibles. De plus, le Saut de la Lézarde est paré pour séduire quiconque s’aventure dans son antre difficile d’accès. Un vrai régal pour les yeux ! Osez cette cascade lors de votre excursion en Guadeloupe pour un spectacle grandeur nature.

Basse-terre

Le jardin botanique de Basse-Terre

Ce jardin figure parmi les incontournables de Guadeloupe en raison de son histoire et de son contenu. Il a été créé en 1820 pour servir de jardin d’acclimatation pour certaines plantes. Les autochtones s’y rendaient pour s’approvisionner en plantes médicinales, ornementales et aromatiques. En 2013, cet espace s’est agrandi et a vu naître une exposition permanente de son patrimoine. Il sert également de centre de recherche à plusieurs centres universitaires. Au-delà de son caractère formel, le jardin Botanique de Basse-Terre est un véritable espace multicolore d’environ 130 espèces de plantes venues de divers horizons. Loin de la mangrove et des poissons exotiques, cet endroit est plein de gaieté. Mieux, des petits mammifères et des oiseaux exotiques y ont élu domicile. Lors de votre passage, vous pourrez contempler des perroquets, des colibris et des flamants roses, principale attraction du jardin. Situé à l’extrême ouest de Basse-Terre, ce jardin botanique est ouvert du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 16 h 30.

Flâner dans Grand-Terre

La seconde aile de papillon de la Guadeloupe se nomme Grand-Terre ou encore Cibuqueira, qui signifie l’île aux gommiers. À l’instar de sa jumelle, cette partie de la Guadeloupe regorge d’attractions et de lieux incontournables. Immersion dans Grand-Terre !

Pointe-à-Pitre

Impossible de faire un tour sur l’archipel guadeloupéen sans passer par cette ville. C’est d’ailleurs le point de départ de la majorité des visites dans cet endroit. Pointe-à-Pitre est une ville historique et coloniale qui abrite des bâtiments qui datent du 18e siècle. Une excursion réussie ne se fera pas sans un parcours de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul au Musée Saint-John Perse, en passant par la Place de la Victoire. Cette ville abrite également un musée dédié à Victor Schoelcher, où sont exposées plusieurs œuvres d’art. Dans l’enceinte du bâtiment, vous pouvez apercevoir des traces de l’histoire d’Égypte et de Rome, en raison des sculptures qui ornent les murs. Le marché de Darse, avec son allure pittoresque, est aussi à visiter lors de votre passage à Pointe-à-Pitre.

Le Gosier

Le Gosier est une station balnéaire située à 7 km de Pointe-à-Pitre. Vous pouvez la rejoindre grâce aux embarcations disponibles sur place, pour vivre une expérience différente. Cette petite île de Grand-Terre abrite de belles plages peu profondes, pratiques pour les baignades en famille. C’est un espace naturel remarquablement perché sur un monticule de terre entouré d’eau turquoise. Les boutiques et les bars du coin sont prêts à livrer leurs plus beaux produits aux visiteurs audacieux. Alors, n’hésitez pas à vous y rendre pour un accueil chaleureux. Vous pouvez aussi profiter de l’aquarium de la Marina qui, de son côté, est un immanquable dans cette zone de la Guadeloupe.

La pointe de la Grande Vigie

Chaussez votre paire de bottes, et préparez-vous à vivre l’une de vos plus belles expériences de randonnées pédestres. La pointe de la Grande Vigie est un bloc de pierre entouré de végétations qui séduit les aventuriers. Un circuit a été tracé pour les amoureux du trekking et part du lieu le plus septentrional de Grande-Terre au sommet de la Pointe de la Grande Vigie. L’itinéraire est riche en spectacle visuel, car de part et d’autre, la flore variée de l’île tentera de vous attirer vers elle. Une fois arrivé au rocher de la tortue qui constitue la cime de cette pointe, vous aurez touché au but. Si vous désirez vous dépenser lors de votre visite, ce site est idéal.

La pointe de la Grande Vigie

Le cimetière de Morne-à-L’Eau

Macabre, terrifiant, triste… Le cimetière de Morne-à-l’Eau est, rassurez-vous, le contraire de ces adjectifs. C’est le plus beau du monde à en croire les témoignages de ceux qui s’y sont rendus. Dans ce cimetière, “le respect des morts” prend tout son sens. Situé sur le flanc d’une colline, il est facilement visible et reconnaissable par son code graphique particulier. En fait, au niveau de la palette chromatique, seuls le blanc et le noir sont utilisés dans cette dernière demeure. Les faïences aux motifs en échiquier blanc et noir embellissent à 99 % les sépultures. La plupart des personnes de haut rang de la Guadeloupe y ont été ensevelies.

La Porte d’enfer

La Porte d’enfer est un petit paradis sur terre situé en Grand-Terre, idéal pour contempler la mer sur toutes ses facettes. Situé à Anse-Bertrand, cet endroit est célèbre pour ses grandes falaises de calcaire qui canalisent les flots de l’Atlantique Nord. La mer est déchaînée à cet endroit avec une houle qui est parfois effrayante. Mais ses eaux s’apaisent rapidement pour laisser place à une plage de sable doré. Un sentier a été prévu pour parcourir cette zone qui a tout pour plaire. Avec un peu de chance, vous pouvez apercevoir un bateau de pêcheur dans le coin. À noter qu’une grande crevasse, le “Trou de Madame Coco” est un petit spot pour des photos immortelles.

Quand partir en Guadeloupe ?

La Guadeloupe est une destination touristique avec un bon climat dans l’ensemble. Pour mieux découvrir cet archipel à travers des excursions, la meilleure période se situe entre décembre et mai. À ce moment de l’année, le climat est sec et agréable. Il est déconseillé de vous rendre sur ce territoire entre juin et novembre. C’est, en effet, la saison des cyclones et ils peuvent frapper à n’importe quel moment. À cette période, les croisières ne choisissent pas l’archipel comme point de départ.

Où dormir en Guadeloupe ?

Lors de votre séjour en Guadeloupe, plusieurs options d’hébergement s’offriront à vous. Vous aurez le choix entre un camping, une location de maison, un bungalow ou encore un hôtel. Pour rester en contact étroit avec la population locale et pour mieux savourer vos excursions, vous pouvez opter pour une chambre chez l’habitant. Concernant les prix des logements précités, ils varient tout le temps en fonction des saisons, touristiques ou non, et de la localité choisie. Pour une excursion réussie, nous vous recommandons les communes suivantes :

  • Morne Rouge ;
  • Deshaies ;
  • Saint-Claude ;
  • Trois-Rivières ;
  • Vieux Fort.

Ces communes permettent de visiter facilement les incontournables de la Guadeloupe. Les logements dotés de toutes les commodités sont disponibles à partir de 45 € par personne, pour une nuit. Des réductions sont faites pour les longs séjours.

Excursion en Guadeloupe

Comment se déplacer lors d’une excursion en Guadeloupe ?

Une fois sur l’archipel, votre premier réflexe doit être la location d’une voiture. C’est la meilleure façon de vous déplacer au cours de ce voyage. En fait, les excursions comprennent des lieux incontournables qui sont éloignés les uns des autres. Pour ce faire, il vous faudra débourser environ 40 € pour une journée. Si vous souhaitez vous imprégner des habitudes locales, vous pouvez vous déplacer en autobus. Le couac est que le réseau qui dessert les différentes villes est mauvais. Concernant les îlets, vous ne pouvez que les rallier en bateau pendant vos excursions. Les prix des trajets varient en fonction des compagnies sur place et se situent entre 90 € et 150 €.

Notez, pour finir, que la Guadeloupe est une destination parfaite pour une excursion qui sera gravée de manière indélébile dans votre mémoire. Pour un agréable séjour “XXL”, prévoyez un budget d’environ 3 000 €. Vous pouvez également recourir aux services d’une agence de voyages pour une meilleure planification de votre excursion. Il est à noter qu’il est mieux de réserver vos circuits avec annulation gratuite, pour plus de précautions.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.