Visa K-Eta Corée du Sud

K-ETA pour la Corée du Sud : tout savoir sur Le visa électronique

Blog
Publié le : 9 mai 2022

Depuis septembre 2021, la République Corée du Sud a effectué quelques réformes au niveau des demandes de visa. La K-ETA a vu le jour au cours de cette période et se présente comme une autorisation de séjour dans le pays aux îles subtropicales fascinantes. Elle est malheureusement encore méconnue, en France notamment, bien qu’elle soit rentrée en vigueur depuis plusieurs mois. Retrouvez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le visa électronique K-ETA avant votre voyage.

Définition de la K-ETA

Le terme K-ETA est une abréviation de Korea Electronic Travel Authorization qui signifie en français visa électronique ou autorisation de territoire pour la Corée du Sud. Cette autorisation a été instaurée en septembre 2021 pour les voyageurs qui y séjournent pour un motif non lucratif, (réunions, tourisme, visite familiale) et qui sont ainsi exemptés de visa donc pas pour des affaires. Le K-ETA a récemment rejoint la grande famille des e-visas, qui se révèlent beaucoup plus simples à obtenir que les visas classiques. Notons aussi que le visa K-ETA est obligatoire pour les ressortissants de plus de 100 pays, exemptés de visa.

Visa K-Eta Corée du Sud

Comment obtenir la K-ETA et pour quelle durée ?

Puisqu’il s’agit d’un e-visa, le K-ETA s’obtient uniquement en ligne et toutes les étapes à suivre sont indiquées sur la plateforme du ministère de la Justice sud-coréen. Vous n’aurez donc pas besoin de vous rendre dans l’ambassade de Corée. Ce site met à la disposition du voyageur, un formulaire simple pour faire la demande d’autorisation de territoire. Il existe une série d’étapes à suivre pour finaliser votre demande et la première consiste à préparer les différents documents requis. Ensuite viennent la saisie du formulaire et le paiement des frais de documents. Vous pourrez en savoir plus dans la suite de cet article. Enfin, la réception du visa électronique se fera directement sur votre adresse e-mail, après un délai de 72h nécessaire pour le traitement du dossier. 

À noter que l’autorisation de territoire K-ETA est valable pendant 2 ans ou jusqu’à expiration du passeport. Pendant sa période de validité, le visa électronique permet au voyageur de faire plusieurs entrées et sorties sur le territoire sud-coréen. Le K-ETA permet au voyageur de France de faire au maximum 90 jours en Corée du Sud. Cette durée est parfois différente selon le pays de départ. Pour les voyageurs originaires de Monaco par exemple, ce e-visa a une durée de validité de 30 jours.

Informations relatives au formulaire du K-ETA

De nombreuses données sont nécessaires pour remplir le formulaire du visa K-ETA pour votre voyage et nous vous les énumérons ici de façon précise. Avant tout, il vous faudra fournir vos informations personnelles, à savoir :

  • l’adresse électronique ;
  • l’adresse de domicile ;
  • le contact téléphonique.

Puis viennent les détails mentionnés dans le passeport du voyageur, en cours de validité :

  • le nom ;
  • le prénom ;
  • le sexe ;
  • la nationalité ;
  • la date et lieu de naissance ;
  • le numéro de passeport ;
  • la date de délivrance et d’expiration du passeport.

À cela s’ajoutent les informations relatives au voyage du demandeur de visa, à savoir :

  • les coordonnées du premier hôtel ;
  • le motif de séjour ;
  • l’établissement qui servira à la quarantaine.

Enfin, les informations concernant le métier du voyageur et son séjour sont demandées, en plus de la question “avez-vous déjà été en Corée du Sud ?”.

La suite de la procédure consiste à téléverser le scan d’une photo d’identité et celui de votre passeport sur le site. À ce niveau, le portail demande des formats précis. Le passeport doit faire au maximum 300 Ko, dans un format JPG ou JPEG. Soit dit en passant, la page contenant les informations personnelles du voyageur doit être envoyée dans la bonne orientation. Quant à la photo, elle doit faire au maximum 100 Ko, avec des dimensions de 700×700 au plus, dans un fichier JPG ou JPEG.

Visa K-Eta Corée du Sud

Prix et délai d’obtention de la K-ETA

De façon générale, le prix d’un visa K-ETA peut varier entre 7 € et 47 €, en fonction des périodes et du pays du demandeur. Toutefois, le prix fixé par la République de Corée du Sud est de 10 300 wons, soit 8 € en France. Cet argent constitue les frais de dossier pour l’obtention du visa, ce qui reste moins coûteux que celui des visas classiques. Après avoir envoyé les dossiers et payé les frais, le voyageur peut suivre le traitement de sa demande sur le site du ministère.

Le délai d’obtention est de 3 jours, si vous avez pris le soin de fournir tous les détails demandés. Le cas échéant, 1 ou 2 jours de plus pourraient s’y ajouter. Une fois prêt, le K-ETA vous est envoyé par message électronique à l’adresse que vous avez renseignée. Il vous faudra simplement l’imprimer pour servir et valoir ce que de droit.

Il est important de savoir que pour plus de précautions, il est judicieux de faire votre demande de K-ETA 3 jours avant votre voyage.

Pourquoi la Corée du Sud a-t-elle opté pour la K-ETA ?

Dans une dynamique de développement du tourisme, la Corée du Sud simplifie l’accès à son territoire. De la ville high-tech de Séoul aux belles plages de Pusan, en passant par le cône volcanique de Jeju, la Corée du Sud a de quoi en mettre plein la vue à ses visiteurs. Aussitôt mis en place, les résultats escomptés par cette mesure n’ont pas tardé ! Ainsi, la Corée a décidé que les voyageurs de certains états soient exemptés de visa, en les soumettant à certaines conditions plus ou moins simples.

Tout allait dans le bon sens jusqu’à ce que certains voyageurs profitent de cette réforme pour s’installer illégalement en République de Corée. D’autres touristes se sont permis d’enfreindre les conditions fixées par les autorités sud-coréennes. Le K-ETA est ainsi entré en vigueur quand les autorités ont constaté ces différentes erreurs. Ce visa électronique, devenu obligatoire pour les pays bénéficiant d’une exemption de visa, a pour but de mieux contrôler les entrées et les sorties des visiteurs. Toutefois, l’objectif de la Corée du Sud concernant son tourisme n’a pas changé en dépit de l’entrée en vigueur de cet e-visa.

Visa K-Eta Corée du Sud

Informations importantes pour un voyage réussi en Corée du Sud

La Corée du Sud est une destination de rêve pour de nombreuses personnes. Que vous y soyez pour une visite familiale, une réunion ou encore pour des activités touristiques, il y a tout pour passer un excellent moment et un agréable séjour. Une fois votre visa K-ETA en main, les précisions ci-dessous vous seront d’une grande utilité.

Informations liées à la Covid-19

Depuis le 1er avril 2022, la quarantaine n’est plus obligatoire pour entrer sur le territoire sud-coréen. Cependant, il vous faudra présenter à l’embarquement un test Covid PCR négatif datant de moins de 2 jours avant la date du vol. À cela s’ajoute un certificat de vaccination justifiant le nombre de doses de vaccin anti-covid reçues. À part ce vaccin, les autres ne sont pas obligatoires. Mais pour plus de prudence, un vaccin contre l’hépatite A serait judicieux.

Quand partir pour la Corée du Sud ?

À moins que ce ne soit pour un voyage d’urgence, il est important de visiter la Corée du Sud en automne ou au printemps. En fait, la période estivale est assez chaude avec des températures qui avoisinent les 30 °C. Il est donc difficile de profiter pleinement des merveilles des différentes régions et de votre séjour. Idem en hiver, sauf si vous êtes un amateur de ski. Durant cette période, le thermomètre peut parfois afficher 0  °C, en raison du vent glacial de Sibérie qui souffle sur le pays. D’avril à juin par contre, le temps est assez clément avec un ciel bleu en dessous duquel la flore resplendissante s’affiche fièrement. Et de septembre à octobre, la période est propice pour mieux admirer la faune locale, les plages et la mégalopole de Séoul.

Sécurité et assurance

La Corée du Sud figure dans la liste des pays les plus sûrs au monde. Il y a de ce fait très peu de risques de faire face à une situation dangereuse lors de votre voyage. Concernant les assurances, il est mieux de souscrire à une assurance voyage avant votre départ. En fait, les soins de santé en Corée du Sud sont onéreux, vous pourrez ainsi vous protéger et vous soigner durant votre voyage plus simplement.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.