Visiter Londres

Blog voyage : bons plans et conseils pour visiter londres

Blog
Publié le : 5 juillet 2022

London ! 2000 ans d’histoire sont dispersés dans les rues de cette ville d’un gigantisme impressionnant et non des moindres. Londres ! Ce melting-pot de 1 572 km² qui sert de capitale au Royaume-Uni mérite d’être visité. En dépit des interminables gouttes de pluie qui s’écrasent sur le bitume, le patrimoine et la richesse culturelle de la ville ne lassent guère ses riverains et ses visiteurs. Souhaitez-vous visiter Londres ? En 1 week-end ? En 3 jours ? En 1 mois ? Peu importe la durée de votre séjour dans la citée aux bus rouges, vous serez émerveillé par son spectacle grandeur nature. Nous avons mentionné dans cet article des informations essentielles pour la réussite de votre passage à Londres. Des lieux à visiter aux endroits où dormir, en passant par les points de restauration, vous serez amplement servi.

Que voir à Londres ?

Lors de votre voyage à Londres, vous ne verrez que du bonheur ! Des monuments aux attractions, en passant par les musées et les quartiers, Londres est l’endroit rêvé pour tous les touristes. Ses cabines téléphoniques rouges, ses taxis noirs et ses bâtiments bruns forment un spectacle époustouflant. Camden Town et ses marchés, la cathédrale Saint-Paul et ses cryptes, le London Eye et ses capsules… Londres is so beautiful ! Cap sur l’ouest de l’estuaire de la Tamise, dans la commune du Grand Londres, la deuxième plus grande au monde.

Visite des monuments de Londres : les incontournables

La Tour de Londres

Visiter la Tour de Londres est l’une des raisons, si ce n’est la meilleure raison pour laquelle vous devez vous rendre à Londres. Cette forteresse vieille d’environ 1000 ans renferme une grande partie de l’histoire anglaise, voire du Royaume-Uni. Autrefois utilisée comme arsenal et prison, la Tour de Londres a été le théâtre de nombreuses exécutions. Celle d’Anne Boleyn, mère de la Reine Elizabeth I en est la plus “tristement” célèbre. Lors d’une visite entre les murs imposants de la tour, vous aurez l’opportunité de vous faire conter quelques fragments de sa belle histoire sanglante. Les Yeomans Warders présents au sein de la tour s’en chargeront de la meilleure des façons. Dans la même veine, les Beefeaters (autre nom des Yeomans) vous expliqueront pourquoi les 7 corbeaux de la Tour de Londres jouissent d’un traitement royal. Ces récits vous plongeront davantage dans l’histoire de la monarchie anglaise.

Située près de Tower Bridge, au bord de la Tamise, la Tour de Londres n’a pas qu’une histoire morose à vous offrir. Si cet ensemble de bâtiments historiques est sous les feux de la rampe, c’est en partie grâce aux joyaux de la Couronne britannique qu’il abrite. Couronnes, spectres, épées, dalmatiques, robes de cérémonie… Ces différents objets royaux ancestraux sont à voir absolument, car ils sont uniques et magnifiques.

Vous n’êtes certainement pas le seul à vouloir profiter du spectacle si vous decidez de visiter Londres. La Tour de Londres draine du monde chaque jour. Pour mieux profiter de votre visite, nous vous suggèrons de vous pointer en début de matinée et de préférence un samedi. Le site est ouvert du mardi au samedi de 09 h 00 à 17 h 30. Les lundis et les dimanches, il est ouvert de 10 h 00 à 17 h 30. Le prix du ticket pour la visite de la Tour de Londres est d’environ 36 € pour les adultes et autour de 18 € pour les enfants.

L’abbaye de Westminster et le Big Ben

Véritable chef-d’œuvre gothique, l’abbaye de Westminster est un monument incontournable de Londres. Ce vieux monastère jouxtant le Big Ben est un mélange d’histoire et d’architecture, fièrement représenté sur ses murs, son vitrail ou encore ses mausolées. Parlant du Big Ben ou plutôt de l’Elizabeth Tower, cette tour où se réunit le Parlement, elle n’est accessible qu’aux résidents de Grande-Bretagne. Si vous en êtes un, tant mieux ! Dans le cas contraire, vous pourrez observer ce joyau et sa gigantesque horloge à quatre façades, depuis un point de Westminster. Pour rappel, Big Ben est le nom de la cloche de 13,7 tonnes qui se trouve au sommet de la tour Elizabeth. Quant à l’horloge, elle se nomme The Great Clock. Le nom Big Ben est cependant utilisé pour désigner ce package. Big Ben marque les douze coups de midi chaque jour et elle peut se faire entendre sur un rayon de 6 kilomètres. Impossible de ne pas l’entendre !

Bien que Big Ben soit inaccessible à certains visiteurs, l’abbaye de Westminster est ouverte à tous. Cette abbaye est notre coup de cœur. Nous vous le recommandons donc vivement. Ayant fait ses fondations en 960 sur une décision des moines bénédictins, le monastère de Westminster s’est transformé en église dans les années 1040 sur ordre du Roi Edouard. De nombreux mariages ont été célébrés dans ce monument, notamment celui de la Reine Elizabeth II et du prince Philip Mountbatten en 1947.

Une atmosphère de tranquillité et de paix domine la nef de 31 m de l’église. Est-ce parce que les morts ne font pas de bruit ? C’est l’explication la plus plausible selon nous. L’abbaye de Westminster est en quelque sorte le Panthéon anglais. Environ 3000 personnes sont ensevelies au sein de l’église collégiale Saint-Pierre, une autre appelation de l’abbaye. Les tombes les plus célèbres sont celles de la Reine Elizabeth I et du Soldat Inconnu que vous pourrez voir à l’entrée de l’église. Attention, depuis son emplacement en 1920, la tombe du Soldat Inconnu est la seule sur laquelle il est formellement interdit de marcher. À noter que le transept sud de l’abbaye abrite les tombes de plusieurs dramaturges et poètes, dont celle de William Shakespeare. Outre les plaques tombales et leurs épitaphes, cette abbaye abrite le Queen’s Diamond Jubilee ou les galeries du jubilé de diamant d’Elizabeth II.

Pour une visite réussie, vous pouvez payer votre billet d’entrée via les nombreux sites internet de tourisme. Les billets d’entrée sont gratuits pour les enfants de moins de 5 ans. Au-delà, le prix varie entre 11 € et 24 €. L’abbaye de Westminster est ouverte du lundi au samedi, de 9 h 30 à 16 h 45. Nous vous recommandons d’y aller un mercredi (16 h 30 à 18 h 00), pour profiter de plusieurs réductions sur les tarifs d’entrée.

La cathédrale Saint-Paul

Autre monument à visiter absolument lors de votre voyage à Londres, la cathédrale Saint-Paul. La particularité de ce monument est son architecture dont la complexité et la beauté font l’unanimité des visiteurs. Avec un style baroque atypique, la cathédrale Saint-Paul est l’œuvre de Christopher Wren. Ce dernier s’est d’ailleurs inspiré de l’hôtel des Invalides, lors d’une visite à Paris. Ce monument est un trésor pour les Anglais, car en 1675, sa construction vient apporter un renouveau à la ville, dévastée par un incendie en 1666. Le gigantesque dôme de 65.000 tonnes, coiffé par une cloche, est inaccessible aux visiteurs pendant les offices. Vous pouvez cependant contempler la belle nef de la cathédrale et sa crypte d’environ 300 tombes, dont celle de Christopher Wren. Une ascension de 137 marches vous donnera accès à la galerie des pierres, pour une vue panoramique de Londres. Puis, la mystérieuse galerie des murmures située à 257 marches du sol offre un spectacle inédit.

En fait, dans cette galerie large de plus de 30 mètres, deux personnes peuvent échanger et s’entendre avec netteté en étant chacune aux deux extrémités. Des qualités acoustiques qui n’existent nulle part ailleurs. En outre, la cathédrale abrite le troisième plus grand orgue de Grande-Bretagne que vous pouvez entendre lors des offices pendant lesquelles la chorale intervient. Nous vous conseillons de visiter la cathédrale Saint-Paul en novembre, pour profiter du spectacle du Lord Mayor’s Show.

Fermée aux visites les dimanches, la cathédrale Saint-Paul de Londres reste ouverte du lundi au samedi de 09 h 30 à 16 h 30. Le pass d’entrée est gratuit pendant les heures d’office. Pour une visite guidée, le tarif pour adultes est autour de 21 € et autour de 10 € pour les enfants de plus de 5 ans.

Le palais de Buckingham

Le palais de Buckingham est le lieu de résidence de la Reine d’Angleterre. Par conséquent, il est, de notre point de vue, le plus beau de Grande-Bretagne. Ce monument doit sa notoriété au duc de Buckingham qui, en 1703, fit construire un hôtel dans la ville. Plus d’un siècle plus tard, le roi Georges VI demande à l’architecte Jordan Nash de transformer cet hôtel en un palais réservé aux cérémonies officielles. En 1826, il devient le palais de la Reine Victoria et depuis 1992 la Reine Elizabeth II y a élu domicile, après l’incendie de Londres qui a détruit le château de Windsor.

Bâti sur 77 000 m², le palais de Buckingham compte 775 pièces, dont 52 chambres réservées à la famille royale. Mais il y a plus impressionnant, les 19 State rooms ! Ces pièces réservées aux cérémonies et aux accueils constituent les principales attractions du palais. Votre visite débutera certainement par The Grand Staircaise. Nous avons été émerveillés par les deux escaliers de bronze et de marbre qui se tiennent sur les deux côtés de la porte d’entrée. La White Drawing Room, la salle de bal et la salle du trône sont également des pièces qui méritent d’être contemplées. À noter que vous pouvez assister aux cérémonies de la relève de la garde ou encore visiter le jardin royal composé d’environ 350 espèces de plantes.

Le palais de Buckingham est fermé aux visites lorsque la Reine est présente. Il vous faudra donc attendre l’été, lors de son séjour en Écosse, pour profiter de ce monument historique. En 2022, le Buckingham Palace sera probablement ouvert du vendredi 22 juillet au dimanche 2 octobre. Le billet d’entrée pour adultes est d’environ 32 €. Pour les enfants de plus de 5 ans, le prix des billets d’entrée est autour de 18 €. Note, le palais est ouvert tous les jours de 9 h 30 à 18 h et les visites n’excèdent pas 2 h 30.

Le Tower Bridge

Reconnaissable par ses deux tours qui mesurent chacune 65 m de haut, Le Tower Bridge est un incontournable à Londres. Le pont-levis mesurant 244 m est l’œuvre de Sir John Wolfe Wolfe-Barry. Cet ingénieur civil britannique l’a conçu de 1886 à 1894 sur ordre de la royauté, pour fluidifier le trafic autour de la Tamise. Les deux tours sont en granite, ce qui ajoute une touche de charme à leur architecture néogothique. Une vue magnifique sur la Tamise vous attend au Tower Bridge, notamment sur les passerelles situées au-dessus du pont. Une passerelle en verre y a été installée en 2014. Si vous avez le vertige, nous vous déconseillons d’observer le trafic du pont depuis ces plaques de verre. Vous pouvez également assister à l’une des 1000 levées de pont qui se font chaque année. Pour ce faire, il est recommandé de visiter le site dudit monument afin de consulter le calendrier des levées. Vous pouvez, en outre, visiter les chambres de levées du pont constitué de machines d’un gigantisme sans pareil.

Le Tower Bridge est ouvert d’octobre à mars de 9 h 30 à 17 h et d’avril à septembre de 10 h à 17 h 30. Le coût des billets d’entrée est d’environ 12 € pour les adultes et de moins de 6 € pour les enfants de plus de 5 ans. Avec environ 23,17 €, vous pouvez opter pour le ticket famille qui comprend deux adultes et un enfant. Note, le Tower Bridge est fermé aux visites du 24 au 26 décembre de chaque année.

Les quartiers incontournables pour visiter Londres

Notting Hill

Il pourrait être surnommé le quartier aux mille couleurs ! Notting Hill est un quartier du Grand Londres qui ne peut passer inaperçu. Ses rues et ses bâtiments pittoresques sont d’un charme envoûtant. Dans ce quartier, la notion du temps semble ne plus compter. Notting Hill est célèbre pour son marché en plein air dans la rue de Portobello, le Portobello Road Market. Ce marché dispose d’environ 200 stands de bijoux, d’antiquités ou encore de légumes. Le marché est ouvert du lundi au samedi et pendant ces jours la rue est bondée. Ayant eu cette information avant notre départ pour Londres, nous sommes rendus au Portobello Road Market un dimanche. C’est le meilleur jour pour immortaliser votre séjour avec votre appareil photo. La rue de Portobello est également célèbre grâce à Paddington et son chapeau rouge. D’ailleurs, vous pourrez suivre les traces de cet ours péruvien à Portobello. En outre, Notting Hill est réputé pour ses boutiques de décoration et pour ses pubs aux allures décontractées. Le pub The Churchill Arms est de loin le plus célèbre avec ses façades de fleurs. Notez que le film à succès Coup de foudre à Notting Hill a été tourné dans les rues de ce quartier.

Soho

Le quartier de Soho est aussi un incontournable, avec son allure so british. Ici, le monde tourne deux fois plus rapidement qu’ailleurs et les rues sont toujours bondées de monde. Une véritable termitière ! Situé dans le West End de Londres, Soho est un quartier électrique qui vibre au rythme d’un cocktail de sonorités. Le quartier a vu passer dans ses rues, une pléthore de stars du rock telles que Les Rolling Stones et les Beatles. Ces derniers ont laissé leurs traces sur les vinyles de Londres. De nombreux disquaires attendent chaque jour les mélomanes et les amoureux du vinyle à Berwick Street. Cette rue est un concentré de boutiques de disques, dont les plus visitées sont Reckless et Sister Ray Records.

Soho est le vintage square de Londres ! Halte à Carnaby Street pour parcourir ses boutiques vintages. Nous y avons fait du lèche-vitrine et ça nous en a mis l’eau à la bouche ! Diurne ou nocturne, le shopping est permanent dans cette rue. Nous vous conseillons de visiter la plus ancienne boutique de la ville créée en 1875 par Arthur Lasenby : Liberty. En plus de la musique et de la mode, Soho est parfait pour une chasse au trésor. Si vous avez assez de temps bien sûr ! Pourriez-vous retrouver les nez de Rick Buckley ? Voilà l’une des activités ludiques qui vous fera passer du bon temps. En fait, Soho cache sept nez dans ses rues. Ce sont des petites sculptures de l’artiste Rick Buckley placés sur certains murs, pour protester contre l’installation des caméras de surveillance en 1997. Enfin, les portes des célèbres théâtres de Soho sont grandes ouvertes et n’attendent que vous.

Camden Town

C’est un secret de Polichinelle, Camden Town représente l’underground londonien ! Musique, couleurs, fringues… Ce quartier est un incontournable à Londres. Célèbre pour ces vastes marchés aux puces comportant entre 200 et 1000 stands, Camden est le paradis des sapes gothiques, rocks et hippies. C’est l’endroit rêvé pour un shopping unique entre les magasins des cinq grandes sections du quartier : Buck Street Market, Camden Lock Village, Camden Lock Market, Stables Market et Inverness Street Market.

Après avoir enfilé vos nouveaux vêtements de style rock ou disco, rendez-vous sur la piste de danse fluorescente du Cyberdog, le magasin le plus déjanté de la ville. Des accessoires futuristes y sont vendus dans une ambiance électro. Le sous-sol du Cyberdog est si excitant que nous le qualifierions d’érotique ! Attention, cet espace est réservé aux plus de 18 ans. Camden Town fait florès grâce à sa double nature, à la fois électrique et paisible, qui se fond dans un éclectisme d’une extrême rareté. Nous vous exhortons à terminer votre visite dans une péniche, pour traverser le canal de Regent.

Little Venice

La Venise de Londres pour certains, Amsterdam pour d’autres, Little Venice est un parfait havre de paix. Les effluves des fleurs qui ornent les canaux du quartier sont agréables à humer. Une polémique existe sur l’origine du nom de ce square. La paternité de Little Venice est à la fois attribuée aux célèbres poètes britanniques Robert Browning et Lord Byron. On entend aussi que cette appellation provient du regard admirateur que les habitants portaient sur Venise. Bref ! En attendant qu’ils accordent leur violon, profitez de la musique des vaguelettes qui caressent les parois des canaux de Little Venice.

À notre arrivée dans ce paradis aquatique, nous avons tout de suite sauté dans une péniche et nous sommes persuadés que vous en ferez de même. Une croisière sur les eaux de la Venise de Londres vous permettra de voir le Pirate Castle, le London Zoo et les maisons victoriennes. Vous pouvez aussi faire du stand-up paddle sur les eaux de Little Venice, parfait pour un enterrement de vie de jeune fille. C’est d’ailleurs, le lieu idéal pour un moment romantique.

Shoreditch

Un quartier à marquer au rouge dans votre carnet de voyage, tant sa visite marquera d’une pierre blanche votre aventure à Londres. Nous entamons la description de ce quartier avec des couleurs, car il n’y aura pas meilleur spectacle. Shoreditch est sans doute le quartier le plus coloré de Londres. Ce square pittoresque est le berceau du Street art anglais. Ici, les graffitis se battent pour se faire une place au soleil, ou plutôt sur les murs ! Autrefois considéré comme un quartier pauvre plein d’ouvriers, Shoreditch a été peint aux couleurs de l’élégance et de la joie de vivre. La réputation de Shoreditch provient de ces fresques démesurées et de ces graffitis surréalistes qui lui donnent une face de quartier branché. C’est the place to be pour faire des photos, notamment dans le merveilleux bric-à-brac de Brick Lane Market. Cafés et restaurants ornent aussi le quartier, de quoi titiller vos papilles gustatives dans une atmosphère relaxe. En plus du plaisir oculaire et gustatif que Shoreditch offre, vous vivrez sans doute une belle expérience olfactive. Cap sur Columbia Road pour découvrir le plus grand marché aux fleurs de la ville. Mieux vaut vous y rendre le dimanche, pour profiter de ce merveilleux tableau floral.

Visiter Londres : nos coups de cœur de musées

Le British Museum

4 000 mètres ! C’est sur cette longueur que s’étend le British Museum, un musée qui comporte plus de 8 millions de pièces reparties en 100 galeries. C’est notre préféré et nous vous le recommandons. Le jeu en vaut la chandelle ! Créé en 1753 par Sir Hans Sloane, ce bâtiment privé servait de chambre de collection. Des années après, il a été ouvert au public et constitue aujourd’hui le point d’intersection des différentes civilisations du monde. Cet établissement est partitionné en 10 sections, à savoir :

  • Égypte et Soudan antiques ;
  • Rome ;
  • monnaies et médailles ;
  • antiquités grecques et hellénistiques ;
  • Asie ;
  • Grèce ;
  • Afrique, Océanie et Amériques ;
  • estampes et dessins ;
  • conservation et recherches scientifiques ;
  • Grande-Bretagne, Europe et Préhistoire.

Vous ne pourrez en aucun cas vous ennuyer parmi ces objets qui représentent environ 2 millions d’années d’histoire. Une visite à la fois passionnante et instructive. Ouvert du samedi au jeudi de 10 h à 17 h 30, le musée accueille près de 6 millions de personnes par an et j’en fais partie. Le vendredi, il est ouvert de 10 h à 20 h 30. Le British Museum reste fermé chaque 24 et 26 décembre et le jour de l’an. La visite est entièrement gratuite.

Tate Modern

Ouvert en mai 2000, ce musée abrite des objets d’art moderne et fait partie des 4 musées de la famille Tate. Celui-ci est spécialisé dans l’art contemporain international et comporte environ 70.000 œuvres réparties en plusieurs thèmes. Situé en face du Millenium Bridge, le Tate Modern est bâti sur 7 étages. Vous pourrez y voir les tableaux de célèbres peintres comme Salvador Dali, Francis Bacon, Pablo Picasso, Georges Braque ou encore Henri Matisse. De nombreuses sculptures sont également présentes sur place, notamment “Maman” l’araignée de Louise Bourgeois. Le Tate Modern est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h, et jusqu’à 22 h les vendredis. Le billet d’entrée est gratuit pour tout le monde sauf lors des expositions temporaires.

Le Science Museum

Le musée de science de Londres se trouve à South Kensington, un quartier qui abrite deux autres musées. Les amoureux de science et de technologie ne s’y perdront pas. Ce musée est composé de plusieurs inventions dont les plus anciennes datent de 1920. Mathématiques, biologie moléculaire, astronomie et chimie sont les domaines scientifiques qui y sont représentés. Avec 300.000 pièces en réserve, ce musée est le premier centre universel de présentation au public de la science moderne. Nous avons été bluffé par la locomotive à vapeur, une invention datant des années 1900. L’entrée au Science Museum de Londres est gratuite pour tout le monde. Toutefois, la visite de certaines expositions requiert un ticket dont le prix varie en fonction des activités au programme. Le Musée est ouvert tous les jours de 10 h à 18 h.

Le Musée d’Histoire naturelle de Londres

Le Natural History Museum est également situé dans le quartier de Kensington. Il fait partie des lieux incontournables à visiter à Londres. Nous y avons vécu une très belle expérience, entre les expositions de Charles Darwin et celles de James Cook. C’est l’un des musées à ne pas rater lors de votre aventure dans les rues de Londres. C’est d’ailleurs ce musée qui est mis en avant dans le film qui retrace l’aventure de Paddington, l’ours brun au chapeau rouge. En famille, la visite du Natural History Museum commence avec une vague d’émotion. Le squelette géant d’un dinosaure se tient à l’entrée du musée, et crée un spectacle fascinant. Ce lieu est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 30 et l’entrée est gratuite.

Le musée Madame Tussauds

Différent des musées susmentionnés, le musée Madame Tussauds est d’un réalisme hors pairs. Il est l’équivalent du musée Grévin du 9e arrondissement de Paris. Ce musée de cire, créé en 1835par Marie Grosholtz épouse Tussaud, abrite près de 300 personnages. Plusieurs secteurs d’activité sont représentés dans ce musée, notamment ceux du sport, de la musique et du cinéma. Vous pouvez y voir des personnages comme Bob Marley, le célèbre chanteur jamaïcain de reggae qui a vécu à Londres. Winston Churchill, la Reine Victoria, Henri VIII et Jimi Hendrix y ont également leurs statues de cire.

Du côté des vivants, vous verrez les statues de Dwayne Johnson alias The Rock, célèbre catcheur américain reconverti en acteur. Ed Sheeran, la Reine Elizabeth II et d’autres figures importantes de Grande-Bretagne. Nous vous invitons à le visiter pour plus de surprises. Contrairement aux autres, les billets d’entrée au musée Madame Tussauds sont payants. Il vous faudra sortir environ 32 €. Il est ouvert du lundi au vendredi de 10 h 00 à 16 h 00 et le week-end de 9 h 00 à 17 h 00.

Le musée Harry Potter 

Harry Potter est certes un personnage fictif, mais son impact s’étend bien au-delà des frontières de Londres. Ainsi, il serait inadmissible de se rendre dans cette ville sans visiter le musée qui lui est dédié : le musée Harry Potter de Londres. Que vous soyez un inconditionnel de cette production cinématographique ou pas, vous ne bouderez pas votre plaisir. La raison est toute simple, vous visiterez le studio emblématique ou des scènes qui le sont tout aussi, ont été tournées. Vous découvrirez des décors, des costumes, des accessoires et vous aurez même droit à des démonstrations d’effets spéciaux.

Le musée Harry Potter est situé à 30 kilomètres de Londres. De ce fait, il est obligatoire de réserver son billet. Le coût du billet est fixé à 100 € pour les adultes, 94 € pour les jeunes de 5 à 15 ans, et 35 € pour ceux dont l’âge varie entre 3 et 5 ans. Pour les enfants âgés de moins de 3 ans, le pass est gratuit.

Quelles attractions faire à Londres ?

Le London Eye

75 millions de Livres sterling ! C’est le montant dépensé pour la construction de cette gigantesque œuvre qui sert d’œil à la ville de Londres. Construite de 1998 à 2000 pour marquer le nouveau millénaire, le London Eye est l’une des meilleures attractions de la ville. Avec ses 32 capsules pesant chacune 10 tonnes, cette roue peut supporter le poids de plus de 640 personnes. Étant dans l’une de ces capsules, vous aurez une vue imprenable sur Londres. Une rotation du London Eye fait 30 minutes et c’est largement suffisant pour profiter du moment. Le ticket d’accès à cette attraction varie en fonction du nombre d’activités. Mais avec environ 30 €, vous pouvez bénéficier d’une offre standard. Le vertige n’est pas invité au London Eye !

Sky Garden

Le Jardin du Ciel est une référence à Londres, une attraction à inscrire dans votre carnet de voyage. Le Sky Garden est situé aux 3 derniers étages du Talkie-Walkie, un gratte-ciel à la forme carrée et incurvée. Ce bâtiment se nomme en fait le 20 Fenchurch Street et est l’œuvre de Rafael Viñoly, un architecte uruguayen. Le Sky garden est composé d’un vaste jardin et d’une terrasse qui donne une vue panoramique à 360° sur le quartier d’affaires de Londres. Il est ouvert du lundi au vendredi de 10 h à 18 h. Les samedis et les dimanches, le Sky Garden est ouvert de 11 h à 21 h.

Greenwich et son observatoire

Impossible de vous rendre à Londres sans visiter le quartier de Greenwich situé à 10 kilomètres du sud-est de Londres. Outre le musée national maritime et The Old Royal Naval College, Greenwich est réputé pour son observatoire astronomique créé en 1675. Nous appellons ce lieu l’origine du temps, étant donné qu’il est à l’origine du Greenwich Meridian Time (GMT). Il est possible de faire une photo en vous tenant sur le méridien le plus célèbre du globe. Le prix du pass d’entrée à l’observatoire est autour de 17 € pour les adultes et d’environ 8 € pour les enfants de plus de 5 ans. Il est ouvert tous les jours de 10 h à 17 h 30.

Les stades de Londres

Le meilleur pour la fin ! Amateur de football ou pas, les arènes de Londres sont des attractions incontournables. Les stades de Londres offrent de beaux spectacles lorsque le cuir se frotte au gazon, entre les crampons et les gants des 22 acteurs. Le public en transe ne cesse de scander les noms des stars de leurs équipes respectives. Nous vous conseillons de visiter les stades de Londres les jours de match. Les plus spectaculaires sont le Wembley Stadium, l’Emirates Stadium, le London Stadium, Stamford Bridge et Craven Cottage. Les prix des pass d’entrée à ces stades varient d’un match à un autre. Notez que vous pouvez visiter ces stades même si aucun match n’est prévu.

Les meilleurs aéroports pour visiter Londres

La ville de Londres a 6 aéroports et chacun d’eux peut vous permettre de rejoindre le centre-ville. Nous avons sélectionné ceux que nous jugeons pratiques relativement à nos différents passages dans la ville.

Aéroport de Gatwick

Situé à 45 km du sud de Londres, l’aéroport de Gatwick est l’un des plus pratiques, car il vous permet de rejoindre rapidement le centre de Londres. En une trentaine de minutes, vous êtes dans le centre-ville grâce au train Gatwick Express. Il est de loin le meilleur aéroport au monde avec une piste unique. Il est également le plus onéreux de Londres.

Aéroport Londres Heathrow

Moins onéreux que Gatwick, l’aéroport de Heathrow est le plus grand de Londres. À votre descente, dirigez-vous directement vers la gare du train Heathrow Express. Cette option vous permettra d’être au cœur de Londres en 15 minutes et les départs sont également espacés de 15 minutes. Ce train relie les 5 terminaux dudit aéroport avec la gare de Paddington, de 5 h à 23 h 55.

Aéroport de Londres City

Le plus accessible et le plus facile selon nous. Cet aéroport est situé à seulement 9 km de Londres. En prenant le métro, vous pouvez facilement rejoindre le centre-ville. Il est moins grand que les deux que nous avons mentionnés plus haut. C’est d’ailleurs ce qui le rend plus accessible.

Comment se déplacer pour visiter Londres ?

Se déplacer à Londres est facile, et ce, peu importe le moyen de déplacement que vous choisissez. Le mieux serait d’alterner entre les différents moyens de déplacement ci-dessous.

En bus

Le bus est généralement le must have de tous les visiteurs de la capitale. Les bus rouges que nous voyons dans certains films existent réellement et sont encore plus beaux hors des écrans. Il est impossible de payer votre titre de transport en espèce. Alors pour vous déplacer en bus, il vous faudra vous munir de l’une de ces cartes :

  • l’Oyster Card ;
  • la Visitor Oyster Card ;
  • la TravelCard.

Outre les bus aux lignes normales, il existe des bus touristiques à Londres. Ils offrent des visites guidées aux touristes. Ils sont pratiques pour voir rapidement les incontournables de la ville en un jour, avant de mieux vous concentrer sur chacun d’eux.

En métro

Le réseau de métro de la capitale britannique peut vous aider à vous déplacer, et ce, beaucoup plus rapidement. Je vous le recommande en cas de pluie et de fatigue. La Oyster Card vous permet d’utiliser facilement le réseau de métro londonien.

En Taxi ou en VTC

Les déplacements en taxi à Londres se transforment très vite en de véritables attractions. Les fameux blacks cabs de Londres, qui sont au nombre de 23.000, vous rappellent l’histoire de la ville. Ces véhicules, à la fois élégants et rétro, peuvent contenir 5 personnes en plus du chauffeur. Quant aux VTC, ils sont plus touristiques que les blacks cabs. Plusieurs entreprises de VTC se sont installées à Londres, il vous suffit donc de comparer les prix et d’en choisir la moins chère.

La touche écolo !

Protégeons notre planète ! Pour vous déplacer écologiquement lorsque vous allez visiter londres, le réseau City Bike est parfait. Ce réseau compte environ 10.000 vélos en libre-service dispersés dans plusieurs stations dans la ville. Les vélos sont proposés à la location 24 h/24 et les 30 premières minutes d’utilisation de chaque cycle sont gratuites, ce qui est idéal pour les courtes distances. Les déplacements à pied sont également intéressants et écologiques. Arpenter les rues de la ville à pied, sur des kilomètres, vous permet de mieux apprécier ses quartiers, ses boutiques ou encore ses attractions.

Où manger à Londres ?

Visiter Londres vous donne forcément un petit creux après avoir déambulé dans les rues. Voici quelques lieux pratiques pour reprendre des forces. À vos couverts, prêt, partez !

Les restaurants 3 étoiles

Ce sont les plus huppés de la ville et ils deviennent très vite des attractions tant leurs architectures et leurs menus sont à couper le souffle. Le Duck & Waffle situé au 39e étage de la Heron Tower est un incontournable à cause de son plat emblématique : la cuisse de canard confite. Les plats sont aussi succulents qu’onéreux dans ce restaurant. Le River Café situé au bord de la Tamise est également un restaurant 3 étoiles où les meilleurs cocktails coulent à flots.

Les restaurants 2 étoiles

Ces restaurants offrent également des menus variés et succulents, avec des prix abordables. Dans les restaurants comme le Clos Maggiore et le Regency Café, le plaisir buccal est garanti.

Les restaurants 1 étoile

Parfaits pour manger moins cher, les restaurants 1 étoile sont en nombre important à Londres. Arment Pie and Mash est une référence, avec ces plats accessibles à toutes les bourses. Le restaurant Beigel Bake propose également des plats peu coûteux et reste ouvert très tard dans la nuit.

Où loger pour mieux visiter Londres ?

Londres est une ville chère en matière de logement et la majorité des hôtels proposent des chambres peu spacieuses. Nous vous conseillons donc de choisir un hôtel en fonction des objectifs de votre visite. Voici quelques endroits où dormir pour mieux visiter Londres.

Proche de la gare St Pancras

Cette zone de Londres abrite des hôtels moins chers et une forte concentration de transports en commun. Métro, train, bus… C’est pour nous le meilleur endroit pour un séjour dans la ville. Les prix des chambres sont élevés et modérés, alors à vous de jauger. Le Point A Hotel London Kings Cross est idéal, car il propose des chambres pour 2 à partir de 49 € la nuit. Le charme et l’ambiance de cette zone ne sont pas au top à notre goût. Mais l’avantage non négligeable est qu’étant proche de la gare St Pancras, vous pouvez rejoindre le centre-ville à pied, en une trentaine de minutes.

Gare St Pancras

Dans le centre-ville

C’est la zone la plus pratique en termes d’hébergement, surtout pour les séjours courts. L’ambiance est conviviale et branchée. Il est facile de faire plusieurs courses en une même journée, tout en rentrant dans votre hôtel après chacune d’elles. Par ricochet, il vous faudra mettre la main à la poche pour y loger. Piccadilly, Covent Garden et Soho sont les quartiers les plus « chauds » du centre-ville. Pour un hébergement de luxe, le Thistle Piccadilly, est le meilleur selon moi, avec ses chambres à partir de 110 € la nuit.

Les quartiers de Mayfair et Marylebone

Ce sont les quartiers qui abritent la majorité des hôtels les plus chers de Londres. Les chambres offrent une superbe vue sur plusieurs parcs de la ville, notamment le Saint James Park. L’ambiance ici est plutôt calme et reposante, loin du tumulte du centre-ville. Ce sont des hôtels haut de gamme qui jonchent ces deux quartiers. Vous pouvez par exemple réserver une chambre à partir de 220 € la nuit à The Chesterfield Mayfair, situé dans le quartier de Mayfair.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.