Découvrir le Cambodge en 7 jours

Blog
Publié le : 7 octobre 2020

Situé dans le sud-est de l’Asie, le Cambodge est un pays qui est longtemps resté inaccessible au tourisme en raison du climat socio-politique. Ce qui a permis à ce royaume de conserver tout son charme à l’état brut. Des îles paradisiaques aux impressionnants temples bouddhistes, en passant par ses rivières habitées, la beauté de ce royaume ne laisse personne de marbre. Pour des vacances en famille ou entre amis, si vous prévoyez de visiter ce merveilleux pays, nous vous proposons un itinéraire qui vous permettra de découvrir le Cambodge en 7 jours.

Le Cambodge a un passé récent peu glorieux en raison des évènements socio-politiques qu’il a connu. Ces incidents ont rendu ce pays presque inaccessible aux touristes. En dépit de ces évènements, le pays s’est ouvert aux visiteurs étrangers depuis près de 2 décennies déjà. Pour une visite de 7 jours, retrouvez notre sélection qui vous fera découvrir toute la subtilité de ce royaume.

1er jour : visiter la capitale Phnom Penh

La découverte de la capitale cambodgienne vaut à elle seule 2 à 3 journées. Pas très impressionnante à première vue, elle renferme pourtant des endroits attrayants comme le palais royal, le musée national, le marché central, le Wat Oulanum, le marché nocturne. Tous ces sites sont des lieux symboliques pour le royaume qui garde encore les traces du règne des Khmers rouges.

Découvrir le cambodge

Le palais royal de Phnom Penh

Depuis sa construction en 1866, ce palais sert de demeure aux souverains du Royaume du Cambodge. Il est composé d’un ensemble de résidences reparties sur près de 18 hectares. C’est l’un des lieux touristiques attrayants de la capitale, il offre une atmosphère paisible et de tranquillité. Le palais royal met en exergue toute l’ingéniosité et la beauté de la culture khmère, avec des édifices emblématiques. Situé en bordure de l’eau, cette position a été déterminée par des ministres royaux et des astrologues, dans la culture khmère, l’eau procure de la force et la puissance au roi. Sa construction a été faite dans le respect des normes de la religion bouddhiste. Pour la visite, vous pouvez découvrir uniquement la partie accessible au public, un joli jardin aménagé dans le style français, le Vat Preah Keo, la pagode du Bouddha d’Emeraude, l’emblématique statue en or de Bouddha Maitreya, le pavillon en fer Napoléon III et la salle du Trône accueillant les cérémonies royales et les rencontres importantes.
Le palais Royal de Phnom Penh est situé sur le boulevard Sothearos, à travers les rues 184 et 240, en face du fleuve Tonlé Sap. L’accès au public est possible de 7 heures 30 à 11 heures et de 14 heures 30 à 17 heures.
Les prises de photos, les jupes courtes, les shorts, les vêtements sans manches ne sont pas autorisés au sein du palais royal.

Le Musée national du Cambodge

Aux encablures du palais royal, se trouve le Musée national du Cambodge. C’est le plus important Musée du pays, ses 4 salles renferment des œuvres artistiques et historiques de la civilisation du peuple khmer. L’ensemble des œuvres exposées dans ce Musée montre l’évolution de la civilisation de ce peuple. Il renferme près de 14 000 pièces faites de bronze, de céramiques, de pierres et de bois. Une boutique est ouverte au sein du Musée, elle propose des œuvres à l’effigie de celles exposées au Musée. Le Musée national du Cambodge est situé à la rue 13, il est ouvert aux horaires suivants : de 8 heures à 17 heures, du lundi au dimanche.

Le Wat Oulanum

Le Wat Oulanum est un monastère bouddhiste ouvert depuis le XVe siècle. Il s’agit du plus important bâtiment bouddhiste du Cambodge, il accueille le responsable national des bouddhistes du pays et plusieurs moines. A sa création, le Wat Oulanum était composé de près de 40 bâtiments dont la majorité ont été détruits par les Khmers rouges. L’on y trouve des statues de bouddha et plusieurs livres de la religion bouddhiste. Des visites guidées sont organisées pour permettre aux touristes de mieux connaître l’histoire et la culture de cette religion. Ce monastère est situé en plein cœur de la capitale, non loin du palais royal. Il accueille les visiteurs tous les jours de la semaine, dès le matin jusque dans la soirée.

Le marché central de Phnom Penh

Entièrement peint en jaune, le marché central de Phnom Penh est aussi appelé le nouveau marché dont la traduction en langue locale donne Phsar Thmei. Situé non loin du centre-ville de Phnom Penh, le marché central se positionne au 5e rang des marchés les plus grands au monde. Il sert de point de repère et de rendez-vous pour les touristes et les habitants de la ville. Divers articles sont exposés dans ce marché, allant des articles de mode, d’art, des appareils électroménagers aux produits alimentaires. Vous pouvez y gouter des spécialités locales dans l’un des restaurants ou chez les vendeurs de nourriture sur les étalages. Un tour dans ce marché vous permettra de ramener des objets souvenirs du Cambodge. Le marché est ouvert tous les jours, de 6 heures à 17 heures.

Le marché nocturne

Après une journée pleine à visiter le palais royal et le Musée, passez votre soirée au marché nocturne. Il n’y a pas d’objets traditionnels dans ce marché, vous trouverez plutôt des vêtements et accessoires de mode vendus à moindre coût. La seule chose attrayante dans ce marché nocturne reste les petits restaurants proposant des spécialités cambodgiennes, une occasion pour découvrir la cuisine de ce peuple. Le Night Market est situé entre les rues 106 et 108 de Phnom Penh.

2e jour : visiter les Killing Fields Choeung Ek, le musée S-21 et le marché russe (Psah Toul Tom Poung)

Pour la seconde journée de découverte de la capitale cambodgienne, nous vous proposons ces 3 sites qui vous permettront de découvrir une autre facette de ce royaume.

Découvrir le Cambodge

Choeung Ek

Ce lieu est situé à une vingtaine de kilomètres de la capitale, autrefois réservé aux exécutions des prisonniers du régime des khmers rouges entre 1975 et 1979. Il a été constitué en mémorial pour les personnes exécutées. Vous aurez le temps de découvrir les traces des évènements horrifiants qui se sont déroulés sur ce site. Il est ouvert tous les jours de la semaine, de 7 heures 30 à 17 heures 30.

Le marché russe de Psah Toul Tom Poung

Le marché russe de Psah Tom Toul Poung est un lieu de vente prisé par les touristes. La majorité des articles vendus dans ce marché sont des objets traditionnels, une grande variété de souvenirs à rapporter du Cambodge. Ouvert depuis 1980, ce site était un lieu de commerce des expatriés russes, d’où son nom, le marché russe.

Le Musée S-21 de Phnom Penh

Ce Musée est en fait un ancien centre de détention des prisonniers des Khmers rouges de 1975 à 1979. Il conserve toute l’atrocité commise par le régime de Pol Pot durant son règne. Les prisonniers au nombre de 20 000 environ, étaient essentiellement des membres de l’opposition du régime et leurs familles, des exilés rentrés au Cambodge et quelques Français. Les locaux de ce lieu de détention secret étaient un ancien lycée bâti par l’administration française. A la découverte de cette prison après la chute du régime khmer, l’on a enregistré 12 survivants. Le Musée expose des photos des victimes, les outils ayant servi aux tortures et les tombes des dernières victimes retrouvées sur les lieux. Il est situé à la Rue 113, Boeung Keng Kang III, Chamkarmorn, 12304 Phnom Penh, ses portes sont ouvertes du lundi au dimanche, de 8 heures à 11 heures 30 et de 14 heures à 17 heures 30. Le tarif pour l’entrée est de 4,5 €, le guide audio est à 2,5 €.

Jour 3 : visiter la ville de Siem Reap

Cette ville située dans le nord-ouest du Cambodge a été le siège de l’Empire khmer entre le 9e et le 15e siècle, elle abrite le complexe archéologique d’Angkor. Siem Reap est à 314 kilomètres environ de la capitale Phnom Penh, 45 minutes de vol. Nous vous proposons une visite de deux jours avec un programme alléchant.

Découvrir le Cambodge

Le complexe archéologique d’Angkor

La visite de ce site peut vous prendre la demi-journée ou la journée toute entière. En effet, il s’agit de la plus grande bâtisse religieuse au monde étendue sur près de 200 km2. Si l’on dénombre officiellement une centaine de temples, plusieurs sont encore en fouilles dans la végétation. Bâti entre le 9e et le 15e siècle, le complexe archéologique d’Angkor est constitué des vestiges de la capitale de l’empire khmer. Il constitue le lieu le plus visité par les touristes, près de 6 millions de visiteurs viennent découvrir ce site chaque année. Cette cité est composée de plusieurs sites :

  • Angkor Wat : un temple résultant d’un mélange des religions bouddhiste et hindoue. Il renferme des représentations du prince Rama, qui est considéré comme la 7e réincarnation de Vishnu, des dieux indoues et de bouddha, des lieux de cultes et de purifications. L’on y trouve différentes portes correspondantes à chaque classe sociale
  • Ta Prohm : il a été construit au 12e siècle pour servir de monastère. C’est en ce lieu qu’a été tourné le film « Tomb Raider en 2001 »
  • Bayon : ce temple a été construit après la prise du royaume par les Khmers. Les différents vestiges qui s’y trouvent illustrent la victoire de ce peuple sur les Siam. 

Le complexe archéologique d’Angkor est situé au nord de Siem Reap, il est ouvert de 6 heures 30 à 17 heures 30. Le tarif pour les visites tourne autour de 40 €.

Visiter les villages flottants

Après votre demi-journée au sein du complexe archéologique d’Angkor, l’après-midi passé à visiter les villages sur pilotis. Le lac Tonle Sap accueille plusieurs villages flottants. L’attraction de ces villages est qu’ils sont installés sur ce lac qui se remplie de 5 fois sa taille pendant la saison des pluies. Ces villages sont situés dans les environs de la ville de Siem Reap. Si cette activité vous tente, vous pourrez visiter les villages de Chong Khneas, Kampong Khleang, Prek Toal, Kampong Phluk.

Assister à un spectacle de danse traditionnelle

Pour meubler votre première soirée dans cette ville, assistez à une danse traditionnelle khmère. Cette danse traditionnelle est appelée la danse apsara, autrefois réservée aux rois, elle est maintenant vulgarisée dans la culture khmère. Cette danse est exécutée par de belles jeunes filles parées de bijoux, elle est pratiquée en ayant le dos cambré et les mains courbées. Tous les mouvements faits pendant cette danse symbolisent les différentes étapes de la vie. Plusieurs salles de spectacles proposent cette danse en soirée, sur place, vous aurez une adresse pour y assister.

Jour 4 : visiter le Musée de la Mine Terrestre, les jardins royaux et faire une balade à vélo

Pour votre seconde journée dans la ville de Siem Reap, vous pouvez découvrir le Musée de la Mine Terrestre et les jardins royaux, puis faire une balade à vélo dans la ville au coucher du soleil.

Découvrir le Cambodge

Visiter le Musée de la Mine Terrestre

Durant les différentes guerres du Cambodge, des mines ont été dissimulées dans presque toutes les localités du pays. Un ancien combattant s’est donné pour mission d’éliminer ces mines et les armes de guerre. Tous les objets trouvés sont exposés dans ce Musée, ainsi que des histoires des victimes. Le processus pour enlever les mines est également enseigné dans ce Musée. Le Musée de la Mine Terrestre est ouvert de 7 heures 30 à 17 heures 30, du lundi au vendredi. Il est situé à l’adresse suivante : Road 67, Phumi Khna, Siem Reap. Le ticket pour la visite est fixé à 5 dollars.

Les jardins royaux

Pour retrouver un peu de calme et de tranquillité loin des bruits du centre-ville, rendez-vous aux jardins royaux de la ville. C’est un cadre reposant bordé par la rivière Garden, l’on y trouve des arbres abritant des chauves-souris, différentes espèces de fleurs et un bassin entouré de 4 lions en pierre. Non loin de là, vous pouvez visiter une petite galerie dans laquelle sont exposées des photos et des sculptures.

Balade à vélo

Dans l’après-midi, lorsque le soleil aura baissé en intensité, vous pouvez profiter d’une balade à vélo pour découvrir la ville de Siem Reap, voir de plus près le mode de vie des populations, parcourir le long de la rivière Tonle Sap et découvrir les villages flottants. La plupart des hôtels proposent des locations de vélos à la journée.

Jour 5 : Un trek dans le parc National de Virachey dans la région du Ratanakiri

La région de Ratanakiri est une destination de choix pour les personnes qui recherche le côté authentique du Cambodge. Très difficiles d’accès, les villes et villages de cette région donnent une sensation de bout du monde. Son paysage est composé de montagnes, de collines et de fleuves favorables à la culture et aux treks. Il est impossible de découvrir en une journée, toute la beauté de la région restée encore à l’état sauvage. Pour maximiser votre visite dans cette région, vous pouvez par exemple opter pour une randonnée dans la jungle du parc National de Virachey, près de la ville de Banlung. Il fait frontière avec le Laos et le Vietnam, ce parc s’étend sur près de 3 500 km2 et renferme une diversité d’espace animale et végétale. Plusieurs agences présentes dans la ville de Banlung proposent des excursions dans ce parc.

Jour 6 : Découvrir le lac volcanique de Yeak Laom

Profitez de votre présence dans la région de Ratanakiri pour découvrir le lac volcanique de Yeak Laom situé à 5 kilomètres de la ville de Banlung. C’est un lieu incontournable de cette localité, ses eaux sont transparentes, paisibles et bordées d’une forêt dense. Le lac a été formé par une explosion volcanique, sa profondeur est estimée à 50 mètres. C’est également un lieu sacré pour les peuples de cette région. Aux alentours du lac volcanique de Yeak Laom, se trouve un petit village qui a conservé toute la culture de la tribu des Kroeungs, un peuple minoritaire vivant dans cette région. Vous découvrirez leur habitat respectant l’architecture tradition de cette tribu. A 200 mètres du lac se tient un petit centre accueillant des créations d’artisans locaux (des foulards, des instruments de musique, des tissus traditionnels, des paniers, etc).

Jour 7 : découvrir Sihanoukville et ses villages environnants

Pour terminer votre visite au Cambodge en beauté, destination dans le sud du Cambodge, précisément à Sihanoukville, pour découvrir l’une des cités balnéaires les plus populaires du pays. La localité de Sihanoukville est située à environ 250 kilomètres de la capitale Phnom Penh. Située dans le sud du Cambodge en bordure du golfe de la Thaïlande, elle abrite l’unique port maritime du pays. C’est la station balnéaire phare du Cambodge, elle accueille les plus belles plages du pays, telles que, Independence Beach, Victory Beach, Serendipity Beach, Otres Beach. Vous pouvez pratiquer des sports nautiques et faire de la plongée. La ville de Sihanoukville est entourée de petits villages de pécheurs, avant de vous poser sur l’une des plages de cette localité, vous pouvez visiter l’un de ces petits villages et déguster des crustacés et du poisson frais grillé. Des hôtels de luxe et des casinos donnent fière allure à cette belle cité balnéaire.

Se loger au Cambodge

Comme dans tous les pays, le Cambodge dispose de nombreux hôtels ou hébergements chez l’habitant de toute gamme aux touristes. Les prix varient selon le standing et le type de logement. Vous trouverez sur internet, différentes propositions selon votre budget et votre destination.

Se déplacer au Cambodge

Il existe divers moyens de déplacement au Cambodge, notamment l’avion, le train, le bus, les voitures personnelles, les taxis et les engins à 2 roues.
Il existe des liaisons entre la capitale et les villes de Siem Reap et de Sihanoukville, assurées par une compagnie aérienne locale.
Une ligne ferroviaire est ouverte entre la capitale Phnom Penh et la ville de Sihanoukville.
Plusieurs lignes de bus desservent les différentes localités. Ils sont très économiques, mais pas toujours réguliers. Vous avez la possibilité de louer un véhicule avec chauffeur ou sans chauffeur. Pour les déplacements urbains, différentes possibilités sont offertes, entres autres, les motos, les vélos, les rickshaws, les motos-taxis, les tuk-tuk.

Conditions d’entrée et de séjour au Cambodge

Les conditions diffèrent selon le type de visa que vous sollicitez. Le visa touriste a une durée de 30 jours, renouvelable une fois. Pour l’obtenir, il faut :

  • Avoir un passeport en cours de validité avec une date d’expiration de 6 mois maximum après votre retour du Cambodge
  • Faire une demande de visa auprès de l’ambassade du Cambodge, de préférence un mois avant votre date de départ. Les frais de visa tournent autour de 30 €. Le visa est valide 3 mois après sa date de délivrance. Il peut être octroyé sur place à l’arrivée, il vous faudra votre passeport en cours de validité et une photo d’identité et vous aquittez des frais de visa.

Retenez que pour sortir du territoire, il faudra régler une taxe d’environ 25 € à l’aéroport.
Aucun vaccin n’est exigé pour pénétrer sur le territoire cambodgien. A titre préventif, il est conseillé de faire les vaccins suivants :

  • Les hépatites A et B
  • La fièvre typhoïde
  • Les DT-polio

Vous pouvez vous référer à votre médecin traitant pour avoir des dispositions pratiques relativement à votre état de santé.

La meilleure période pour visiter le Cambodge

Pour optimiser votre visite au Cambodge, privilégiez la période de l’hiver, entre décembre et février. Les pluies sont rares, vous pouvez parcourir le pays sans contrainte. Les mois d’avril et mai sont des périodes étouffantes. Il faut savoir qu’il fait généralement très chaud dans ce pays sur toute l’année.

Défiler vers le haut