Safari Serengeti

Safari Serengeti : voyage au cœur de la Tanzanie

Destinations
Publié le : 16 mai 2022

Les safaris sont d’excellents moyens pour contempler la nature, tout en étant en contact avec elle directement dans un camp. En Afrique, faire des safaris se multiplient en raison de la faune et la flore uniques. Un safari dans le Serengeti, dans le nord de la Tanzanie, est une expérience de voyage qui vous fera changer votre perception du monde. Avec ou sans appareil photo, les clichés de cet univers resteront gravés dans votre mémoire. Les frissons et les émotions de ce voyage sont inoubliables que vous soyez en voiture, en avion ou encore en montgolfière. Nous vous embarquons au cœur de la Tanzanie, dans ce petit bout de paradis au travers du safari Serengeti !

Le parc du Serengeti en quelques lignes

Situé au nord de la Tanzanie, en Afrique de l’Est, le Serengeti figure parmi les plus grands et les plus prisés du continent. Ce joyau naturel est proche du cratère du Ngorongoro, un autre bijou naturel de la Tanzanie. Ces deux endroits ont été classés réserves biosphère en 1981, après l’inscription du parc du Serengeti au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979. Couvrant près de 15 000 km² du territoire tanzanien, ce parc est réputé pour ses plaines à perte de vue. C’est d’ailleurs pour cela qu’il porte fièrement le nom Serengeti qui signifie “plaine infinie” en langue Massaï. Les couleurs des plaines du parc varient en fonction des saisons, ce qui procure de nouvelles sensations aux touristes à chaque nouvelle visite.

La beauté de ces grandes étendues herbeuses est accentuée par la présence des kopjes. Ce mot issu de l’afrikaans est utilisé pour désigner les petites collines composées d’immenses rochers, qui jonchent le parc. Ces blocs de pierre servent de point de repère et de cachette à certaines bêtes. Vous l’avez sans doute deviné, le parc du Serengeti est peuplé par plus de 4 millions d’animaux, allant des félins aux herbivores en passant par les oiseaux et les reptiles. Il est clair que ces plaines infinies constituent l’un des meilleurs endroits pour la découverte de l’univers de ces animaux. Les photographes animaliers profitent également de leurs safaris dans le Serengeti pour immortaliser le quotidien de ces animaux. L’une des grandes attractions de cet écosystème unique est la migration des herbivores, notamment les gnous et les zèbres. Un excellent spectacle à voir et un moment à vivre absolument. Le parc national du Serengeti est aussi parsemé de nombreuses rivières autour desquelles vous pouvez apercevoir une forte concentration de mammifères et d’oiseaux. À noter que les rivières Seronera et Grumeti sont des points d’eau essentiels à la migration des animaux.

Safari Serengeti Gnou

Quelles sont les meilleures saisons pour un safari au Serengeti ?

Le parc du Serengeti est très vaste, il s’étend ainsi jusqu’à la frontière du Kenya. À cet effet, il n’existe pas vraiment de saison idéale pour le visiter. Tout dépendra de ce que vous désirez voir durant votre safari. Ce joyau naturel a une petite saison des pluies de mars à mai et pendant le mois de novembre. Celle-ci est parfaite pour contempler les rivières qui font leurs crues et aussi la verdure qui devient encore plus brillante, dès les premières semaines qui suivent les pluies. La saison sèche est quant à elle idéale pour observer les animaux des parcs, car ces derniers se rassemblent autour des rares points d’eau du parc. Cette saison commence en juillet et se termine en octobre, c’est durant cette période que la rivière Seronera située au centre du parc national est à agréable visiter. Entre janvier et mars, le climat est clément et idéal pour faire un safari et pour découvrir tous les parcs de la région.

Les animaux à découvrir au Serengeti

Le parc du Serengeti est peuplé d’environ 500 espèces d’oiseaux et de près de 300 espèces de mammifères, parmi lesquels nous retrouvons le Big 5. Ce terme est utilisé pour désigner une demi-dizaine de types de quadrupèdes qui attirent beaucoup de touristes et de documentalistes animaliers. Les espèces animales qui composent le Big 5 sont les lions, les éléphants, les léopards, les rhinocéros et les buffles. C’est la liste des animaux que vous verrez plus souvent pendant un safari Serengeti.

Les lions du Serengeti

La plus forte concentration de lions en Afrique se trouve au sein du parc du Serengeti. Nous pouvons en compter entre 3 500 et 4 000 individus en Tanzanie. Vous ne pouvez donc pas faire un safari dans la région sans apercevoir une crinière rousse entre les herbes des plaines. Ces grands animaux sont les félins les plus sociables des félidés et vivent dans des groupes pouvant atteindre 35 individus. Lézardant entre les herbes, les lions offrent toujours un spectacle unique dont personne ne peut se lasser. Avec un peu de chance, vous pouvez suivre de loin une partie de chasse engagée par les lionnes. Lors de la grande migration annuelle, ces félins rôdent autour des populations d’herbivores. Certains lions utilisent aujourd’hui une nouvelle technique de chasse plus efficace et moins fatigante. Ils se tiennent ainsi en embuscade pour surprendre leur proie avec plus efficacité. Vous pouvez également contempler durant votre séjour les lions perchés sur les arbres ou les kopjes de la plaine, se prélassant au crépuscule.

Les hyènes du Serengeti

Impossible de ne pas entendre les huées des hyènes du parc national du Serengeti lors de votre safari Serengeti. Ces carnivores sont plus nombreux que les lions dans le parc tanzanien, avec une population estimée à environ 7 000 individus. Vous pouvez les apercevoir un peu partout dans le parc, car elles se déplacent en meute de 80 individus en moyenne. Lors de la grande migration annuelle, les hyènes s’adonnent à cœur joie aux parties de chasse, après avoir guetté les troupeaux d’animaux herbivores pendant des heures. Avec un peu de chance, vous pouvez même assister à des combats entre lions et hyènes. Les hyènes ont l’habitude de dérober les lions solitaires de leurs proies, durant les parties de chasse. Ce moment particulièrement bruyant offre un spectacle riche en émotion pour les fans de nature. La population des hyènes constitue l’une des plus grandes menaces pour les autres animaux de la période migratoire dans le Serengeti. Ces carnivores ont pour habitude de chasser loin de leur territoire. Ce qui signifie que vous pouvez aussi les rencontrer dans divers endroits du parc, de la Seronera à la Grumeti, près de la frontière du Kenya.

Les guépards du Serengeti

Les guépards font partie aujourd’hui des espèces en voie de disparition. Leur population en Afrique est très faible avec peu d’individus. Notons cependant que certains organismes du parc du Serengeti travaillent à freiner leur extinction, en les inscrivant à un programme de conservation et de reproduction. Vous pourrez ainsi voir les derniers guépards de la région lors de votre safari dans cet univers protégé. À l’instar des lions, les guépards vivent en troupe, mais adoptent un mode de vie différent. Chez ce carnassier, ce sont plutôt les femelles qui sont solitaires. Les mâles se déplacent en groupes de quatre ou cinq, pour maximiser leurs chances d’attraper une proie pendant la partie de chasse. La forme svelte de ce quadrupède le rend quasiment invisible dans la savane du Serengeti. Il vous faudra être très patient lors de votre safari pour espérer voir quelques individus.

Safari Serengeti Guépard

Les léopards du Serengeti

Les léopards sont les animaux les plus mystérieux des plaines du Serengeti. Ils sont présents en grand nombre dans le parc. Toutefois, il est difficile d’estimer leur population, car ils se montrent rarement. Les léopards sont solitaires et le territoire de chaque individu est autant large que celui d’une famille de lions. La meilleure façon de voir ces félins est de vous rapprocher des kopjes et des zones couvertes d’arbustes. Il vous faudra être patient et lever la tête plus souvent. En fait, les léopards vivent plus dans les arbres que sur la terre ferme. Ils peuvent même emporter leurs proies dans les arbustes avant de les déguster.

Les oiseaux du Serengeti

Le parc du Serengeti propose un beau spectacle aérien et terrestre avec ses 300 espèces d’oiseaux. Dans les cieux, sur les arbustes, au bord des points d’eau, les oiseaux sont partout dans les étendues de ce parc. À défaut de voir les flamants roses qui sont à 135 km, autour du lac natron, le Serengeti regorge également de nombreux échassiers. Les marabouts, les jabirus et les pélicans sont en grand nombre dans les parties boueuses des rivières. Quant aux rapaces, ils sont beaucoup plus visibles dans les zones de migration. L’aigle couronné, l’épervier et le faucon lanier sont présents au centre et au nord du parc national. À noter que les charognards, notamment les vautours, accompagnent les herbivores pendant la migration pour profiter des cadavres abandonnés par les carnivores.

La migration des herbivores dans le Serengeti

Le spectacle le plus impressionnant qu’il soit donné de voir dans le Serengeti est la migration des herbivores. Elle est actuellement la plus grande migration d’animaux herbivores du monde, avec un déplacement de pas moins de 4 millions d’individus. Les gnous sont les principaux animaux qui migrent dans le Serengeti, ils sont accompagnés par les gazelles et les zèbres. Les gazelles profitent du passage des gnous pour brouter l’herbe des plaines, car les sabots des migrants leurs font office de débroussailleuses. Les zèbres par contre utilisent le troupeau de gnous comme bouclier pour se protéger des prédateurs. La migration des gnous suit un cycle qui se fait durant toute l’année et qui implique deux pays, à savoir le Kenya et la Tanzanie. Le circuit migratoire des gnous se fait sur 800 km. Pendant votre safari Serengeti, il vous faudra donc ajuster vos escales en fonction des étapes de la migration. Cela vous permettra d’être toujours au bon endroit au bon moment pour observer ce flux migratoire.

Au cours du premier trimestre de l’année, le gros troupeau de gnous se trouve entre dans le Serengeti et dans le parc de Ngorongoro. Ils y sont pour donner naissance et pour préparer leurs petits au prochain voyage. À ce moment de l’année, il est recommandé de faire votre safari dans le Gol Kopjes et à Ndutu. D’avril à mai, le gros troupeau se dirige au nord, vers la rivière Grumeti. Vous pourrez ainsi profiter de la scène impressionnante qui se déroule lors de la grande traversée de la rivière Grumeti. Dans ces eaux, les crocodiles trapus attendent patiemment les herbivores. La scène est sanglante, mais la gageure des gnous n’en tient pas compte. De juin à juillet, les bêtes sont entre le Serengeti et le Masaï Mara, entre la Tanzanie et le Kenya. Puis, elles se lancent dans une seconde traversée d’août à septembre. Cette fois-ci, les gnous traversent la rivière Mara pleine de crocodiles. À noter que des cohortes de félins profitent de cet instant pour se nourrir. Enfin, d’octobre à décembre, les gnous se dirigent vers l’est du Serengeti.

Conseils pratiques pour un safari dans le Serengeti

Le parc du Serengeti offre des spectacles grandeur nature que vous ne devez rater pour rien au monde ! Nous vous donnons maintenant quelques conseils pour la réussite de votre safari.

Comment s’y rendre ?

Il existe deux moyens pour vous rendre au parc national Serengeti, en avion et en voiture. La première option que vous avez est la plus coûteuse et la plus rapide. Depuis l’aéroport d’Arusha, vous pouvez atterrir sur l’une des sept pistes du parc du Serengeti. En voiture, le trajet vous demandera plus de 6 heures entre route goudronnée et pistes depuis la ville d’Arusha. Ce trajet vous permet de visiter d’autres parcs au passage, notamment ceux Tarangire, Manyara et Ngorongoro.

Safari Serengeti Girafe

Comment visiter le parc ?

Le meilleur moyen que vous avez pour visiter le parc national du Serengeti est d’opter pour un vol en montgolfière. Les vols durent environ une heure et vous permettent d’avoir une belle vue des animaux lors de la migration. Il vous faudra débourser près de 540 € pour faire un vol en montgolfière, c’est une activité spéciale de la région. Comme autre moyen de visiter le parc, vous avez la possibilité d’opter pour des voitures 4×4. Vous pouvez en louer depuis Arusha pour votre séjour. Avec ce véhicule, vous pouvez mieux suivre le déplacement des félins. Des randonnées pédestres autour des rivières peuvent aussi vous permettre de mieux contempler la faune et la flore locales.

Tarifs et séjour

Notez que pour le prix, l’entrée dans le parc du Serengeti est gratuite pour les enfants de moins de 5 ans. Le prix s’élève cependant à 20 $ américains par enfant dont l’âge se situe entre 5 et 15 ans. Au-delà, le prix de l’entrée est fixé à 60 $ américains. Aussi, l’état tanzanien applique une TVA de 18 % sur la tarification des véhicules qui entrent dans le parc. Les tarifs varient en fonction du poids du véhicule. Concernant votre séjour, il est conseillé de prévoir au moins 3 jours pour mieux profiter de votre voyage et du spectacle offert par le parc Serengeti. Le prix d’une nuit dans un hôtel du parc (en pension complète), varie entre 250 $ et 300 $ la nuit. Vous pourrez aussi profiter des camps disponibles dans le parc pour une expérience plus immersive. Vous y trouverez des loges adaptées et confortables pour votre séjour.

In fine, faire un safari dans le parc du Serengeti est une aventure qui mérite d’être faite, tant le spectacle qui s’y déroule est impressionnant, notamment la région du Masaï Mara. De la flore très diversifiée à la faune unique, en passant par un relief à la fois plat et boursouflé, un safari Serengeti n’a rien à envier à une escalade dans un autre parc du pays. Avec environ 500 $ américains, vous pouvez pleinement jouir de votre voyage au cœur de la Tanzanie.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.